Récit de voyage ❥ Crète Partie 2

Je reviens sur la thématique du voyage avec la suite de nos aventures en Crête. Et bien oui, je n’avais pas terminé l’histoire du tour de cette magnifique île ! Nous nous étions donc arrêtés au moment du départ depuis la ville de Iérapétra où nous en avions déjà pris plein les mirettes.

Nous débutons donc le trajet vers notre prochain point de chute : le charmant village d’Agia Galini. L’objectif était bien évidemment de s’arrêter dans tous les petits recoins sympathiques à visiter sur le chemin. C’est ainsi que nous avons visité Myrtos, une petite ville en bordure de mer avec une toute petite plage et de jolies maisons blanches dont les portes et les fenêtres sont parées de bougainvilliers colorés et d’arbres à fruits. Il fait très beau et très chaud en ce début de journée nous préférons donc rester dans les petites rues ombragées par les arbres plutôt que de s’exposer au soleil sur la plage. Nous continuons ensuite notre petit bout de chemin, cette fois-ci un peu plus dans les terres où nous nous arrêtons en début d’après-midi pour déguster un fabuleux et très peu coûteux Gyros (pour information nous les avons payés 2 euros à l’unité). Je n’ai jamais mangé de « kebab » aussi bon de toute ma vie ! gwennosekai-récit voyage-crete2-1 Après ce bon repas, nous continuons la route vers Agia Galini, et je me rends compte que sur notre chemin il y a une petite balade/visite touristique qui a l’air très sympa et qui nous changera un petit peu de la plage. Nous nous dirigeons donc vers Phaistos pour y visiter les ruines du Palais. Ces restes sont ceux de l’un des deux Palais Minoen les plus anciens de la Crête. On y découvre sur 8300 m² des moitiés de mûrs et de pièces, des objets en pierre pouvant contenir de la nourriture et des breuvages ou encore des espèces de prisons cachées dans les décombres. J’ai beaucoup aimé la partie du Palais qui pourrait être assimilée à une ancienne salle de fête ou de banquet, composée de grandes colonnes en pierre (qui sont maintenant des fondations de colonnes) à justement imaginer la vie et le déroulement d’un grand repas à cette époque // avec un gros cochon grillé et du rosé qui coule à flot 😀 //. Mais ce que j’ai apprécié par dessus tout dans ce Palais c’est la vue panoramique qui surplombe une vallée de pins et d’arbustes tout desséchés (oui oui en Crête tout est un peu desséché, il ne doit pleuvoir que 10 fois par an à en croire le paysage ^^). Les mots sont posés, place aux images qui seront, je le pense, beaucoup plus parlantes.

gwennosekai-récit voyage-crete2-2 L’après-midi au Palais de Phaistos terminée et quelques minutes de voiture plus tard, nous découvrons la belle Agia Galini. Ce village est vraiment très charmant. Construit autour d’un amphithéâtre en plein air situé en haut d’un rocher, à partir duquel une multitude de petites rues commerçantes et de restaurants typiques s’étalent et s’estompent vers les quartiers plus résidentiels. Pour cette escale, j’ai changé de gamme et de style de logement en partant sur un petit hôtel familial géré par un couple de crétois adorables. L’hôtel Idi surplombe la falaise qui donne accès au bord de mer et à la plage. La vue depuis notre chambre est spectaculaire et notre petit balcon tout romantique est entouré (encore une fois) d’un joli bougainvillier rose 😀 . C’est vraiment splendide. Côté confort, nous sommes bien évidemment loin des prestations de l’hôtel de Iérapétra : literie moyenne, salle de bain qui se cassait un peu la gueule et il faisait un petit peu chaud dans la chambre. Mais honnêtement la qualité du petit déjeuner, la chaleur humaine des hôtes et la vue sublimissime sur la baie compensaient largement. Nous avons également trouvé de très bons restaurants à Agia Galini pour dîner le soir, pour 8 euros nous avions des repas consistants et complets. gwennosekai-récit voyage-crete2-3

gwennosekai-récit voyage-crete2-4 Le jour suivant, nous avons décidé de redescendre un petit peu la côte au sud d’Agia Galini pour nous rendre à Matala, notamment connue comme la ville des hippies. Cette station balnéaire servait dans les années 60 de repère à un grand nombre de hippies venus des 4 coins d’Europe pour y passer leurs vacances et squatter les grottes qui entourent le bord de mer. gwennosekai-récit voyage-crete2-5

IMGP0791 De l’autre côté de la plage publique la plus connue de Matala se trouve « The red beach ». Elle est appelée ainsi car son sable a une teinte tirant un petit peu plus vers les rouges. L’eau y est très belle et le cadre plutôt tranquille. En revanche, si vous n’aimez pas le soleil, ne vous y aventurez pas : il n’y a pas une seule parcelle d’ombre sur ce tombant de la montagne l’après-midi. Autre petite particularité de la Red Beach, elle n’est accessible qu’à pied et il faut traverser la montagne = monter + redescendre sur une petite montagne pentue et slalomer entre les chèvres et les cailloux. Pour moi qui avais eu la bonne idée de me chausser avec des tongs (et c’est tout !) ce fut une expérience très enrichissante ^^. Mais je pense qu’elle fut encore plus enrichissante pour Mister S. qui (en tongs également) devait m’empêcher de glisser sur 100 m à chaque pas. Que de bons souvenirs quand même :) gwennosekai-récit voyage-crete2-7

IMG_2634 Le lendemain, toujours dans une optique de découvrir le pays au maximum et de trouver des recoins que personne ne connaît, nous nous baladons sur la côte à l’ouest d’Agia Galini. Nous sommes tombés sur une magnifique petite crique d’eau claire surplombée par un gros rocher où est perché un hôtel /restaurant. Nous avions en réalité atterri à Agios Pavlos. Quel endroit apaisant, la page était quasiment vide à notre arrivée. Nous avons pu aller faire du snorkeling et nous baigner dans les minis piscines naturelles d’eau bouillante. Lézarder au soleil, s’enlacer, rigoler, bouquiner … une journée de vacances comme je les aime tant. Puis, nous avons pris notre courage à 2 mains pour escalader les hautes marches qui nous séparent du restaurant, où nous avons déjeuné. La vue y était à couper le souffle. Vous savez dans un voyage, vous avez toujours un moment qui vous reste en mémoire, parce qu’à ce moment là, à cet endroit là vous avez réussi à appuyer sur Pause dans votre vie. Le temps se fige alors et vous pouvez profiter de ce moment d’une manière pure, simple et A-PAI-SAN-TE. Voilà c’était NOTRE moment à Agios Pavlos. gwennosekai-récit voyage-crete2-8 gwennosekai-récit voyage-crete2-10 Après 3 nuits et 3 jours nous quittons donc la magnifique Agia Galini pour flâner vers notre destination suivante. gwennosekai-récit voyage-crete2-9

♡ ♡ ♡

J’ai vraiment adoré cette étape de notre voyage. Le sud de la Crète est un coin assez tranquille loin de l’affolement des plages touristiques que l’on pourra retrouver plus au nord de l’île. Les criques rocheuses y sont splendides et nous nous sommes vraiment reposés.

Me remémorer tous ces souvenirs me donne envie d’y retourner ! Pas vous ?

La suite de nos aventures en Crète à venir (dans plus ou moins longtemps ^^) dans un nouveau billet. Quelques petits mots pour attiser votre curiosité tout de même : sable rose, montagnes, décors paradisiaques …

A bientôt mes chibis !

5 réflexions sur “Récit de voyage ❥ Crète Partie 2

Laisser un commentaire